Le crossfit, la nouvelle tendance sportive

Pratiqué depuis des années par les passionnés, le crossfit fait parler de lui au grand public depuis quelques années. Son succès soudain n’est d’ailleurs pas anodin. C’est en effet la marque Reebok qui l’a démocratisé en le remettant au goût du jour. Très critiqué par les pratiquants de musculation dits « traditionnels », le crossfit est pourtant un sport complet qui nécessite beaucoup de savoir-faire.

Malheureusement, de nombreuses rumeurs non fondées tournent encore à propos de ce sport. Voilà la raison de cet article, qui aura avant tout pour objectif de vous donner de plus amples informations. 

Le crossfit, en quoi ça consiste ?

Si vous êtes un tant soit peu anglophone, vous avez déjà une petite idée, pas vrai ? Le crossfit est en fait une combinaison de différents exercices. Le principal objectif de cette pratique est d’améliorer la condition physique du pratiquant. Elle ne peut donc pas être assimilée ou comparée à de la musculation traditionnelle, puisque le but final n’est pas de développer à tout prix de la masse musculaire.

Le crossfit se veut plus ludique et surtout plus polyvalent. Même s’il n’est pas totalement éloigné du bodybuilding pur, il existe à ce jour une forte rivalité entre les deux sports. Les pratiquants de musculation ont tendance à dénigrer le crossfit et inversement.

Concrètement, qu’est ce qui différencie les deux disciplines ?

Comme évoqué précédemment, le crossfit est plus complet. Il fait entrer en jeu de nombreux groupes musculaires mais surtout, il engage et développe l’endurance cardio-musculaire. L’objectif est d’obtenir la meilleure condition physique possible et pas uniquement de l’esthétisme.

La pratique du crossfit est idéale pour les sportifs qui n’ont pas énormément de temps à lui consacrer. Dans la plupart des cas, une séance dure entre 10 et 25min, contrairement à une séance de musculation qui peut durer jusqu’à 1h30. Les formats sont donc totalement différents, tout comme les besoins des pratiquants.

Partager: